Réseaux sociaux Devenez Fan de votre Fondation sur Facebook ! Suivez-nous ! Nos vidéos en ligne ! Pour nous joindre par courriel Je m'inscris à une activité de la Fondation de l'Hôtel Dieu de Sorel
Faites un don Inscrivez-vous à notre infolettre
12 décembre 2011

Éric Salvail remet 25 370$ à la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel

 

La Fondation Hôtel-Dieu de Sorel souhaite remercier l’animateur chouchou du Québec, Éric Salvail, de lui avoir versé son cachet pour la publicité des Rôtisseries St-Hubert diffusée sur plusieurs chaînes au printemps 2011. 

 

Ayant communiqué avec Odette Fleury, Éric Salvail a souhaité que son don soit dirigé en cardiologie.  Cette cause lui tient particulièrement à cœur.  Le montant du don s’élève à 22 760$!2 Toute une somme!  Le président du conseil d’alors, monsieur Alexandre Martel, s’est empressé de communiquer avec le chef du département de cardiologie, le Docteur Daniel Godin, pour déterminer quels appareils pourraient « faire une différence » en cardiologie.  Voici ce qu’Éric nous confie à propos de sa motivation : « Je suis vraiment très fier d'être un p'tit gars du coin!  J'ai toujours eu un attachement pour Sorel, et ce, depuis mon enfance dans le dépanneur de mon père sur le chemin Ste-Anne!  Aujourd'hui, je reviens souvent visiter ma famille.  Avec mon don, j'ai eu envie d'aider les gens de chez nous.  Ça fait du bien! »

 

La Fondation a donc pu remplir la deuxième partie de sa mission soit : « favoriser l’humanisation des soins, au travers de ce projet à court terme".  En effet, ce montant a servi à acquérir une douzaine de cardiomémos; débloquant ainsi une liste d’attente d’une centaine de patients qui attendaient les lectures que permet cet appareil.  Le cardiomémo est un appareil qui enregistre les activités du cœur.  Ces « enregistreurs » sont le plus utile chez les patients qui présentent des symptômes intermittents qui durent une minute ou plus, à des intervalles irréguliers.  Sans comparaison avec un moniteur d’électrocardiogramme, ce dispositif de la taille d’un téléphone mobile, on le transporte sur soi et le patient le place sur son cœur chaque fois qu’il sent un symptôme apparaître afin d’enregistrer l'activité cardiaque qu’on veut identifier.  Au rendez-vous suivant, le cardiologue lit l’enregistrement et est en mesure de soigner avec précision l’une ou l’autre des pathologies du cœur. 

 

Éric Salvail a grandi ici la directrice générale indique combien cette publicité a suscité un sentiment de fierté parmi les travailleurs de l’Hôtel-Dieu de Sorel.  Ils sont très contents de cette visibilité et de l’acte de bonté d’Éric Salvail.